Présentation

Logo de la faribole

 

« LA FARIBOLE » est une association créée en 1979, qui a pour but la diffusion des danses et musiques de tradition populaire des provinces de France et de quelques pays d'Europe. Elle compte actuellement une soixantaine de membres, danseurs et musiciens.

Si « LA FARIBOLE » "s'approvisionne" aux mêmes sources que les groupes folkloriques, sa démarche est différente.

Elle a toujours privilégié la rencontre :

  • rencontres dans les régions avec des intervenants reconnus pour leur compétence dans le domaine du collectage et de la retransmission.
  • Berry, un weekend avec les Thiaulins de Lignières à Bois le Roi en Novembre 2015
  • Berry avec Solange Panis et Daniel Bernard à Argenton sur Creuse en 2014
  • Crète avec Antonia Pantelaksi d'Heraklion en 2012
  • Alsace avec Danyèle Besserer et Gilles Pequignot en 2010
  • Pays Basque avec Agnès Perez en 2008
  • Portugal avec Michel Besson en 2006
  • Serbie avec Vladi et Scacha en 2004
  • Bretagne avec Yves Leblanc en 2002
  • Gascogne avec Dany Dauba et Jean Luc Madier en 2000
  • Auvergne avec Josianne Enjelvin et Michel Esbelin en 1998
  • Poitou avec Cécile Magnien et Alexandre Benoist en 1996
  • Wallonie avec Marc Malempré en Octobre 1994.
  • Limousin avec Françoise Etay en Octobre 1992.
  • Bretagne avec Serge Moello en Octobre 1990.

pour ne citer que les derniers.

  • rencontres avec son public qu'elle aime à faire danser dans les rues, dans les fêtes de quartiers,
  • rencontres avec son public dans les bals « folk ». C'est là que la symbiose musiciens danseurs fonctionne le mieux, permettant à tous les publics de participer, puisque les danses peuvent être expliquées et montrées par nos danseurs.
  • rencontres avec son public en milieu scolaire où elle assure la formation en vue de la retransmission des danses aux enfants et anime les fêtes d'écoles et les bals parents-enfants-enseignants.

L'association s'ouvre aussi à la création et à la présentation de spectacles.
Ces musiques et ces danses "d'autrefois" nous touchent parce qu'elles nous parlent de nos vies d'aujourd'hui. Elles disent les rencontres, le bonheur d'échanger et les difficultés de communiquer. C'est ce que nous essayons de transmettre dans les chorégraphies que nous travaillons sous la direction d'un chorégraphe et/ou d'un comédien.

Nous avons ainsi présenté les spectacles suivants :

  • En 2013, « Robes et bouquets en bouche » sur des danses d'Alsace chorégraphiées par Danyèle Besserer et musique de Gilles Péquignot.
  • En 2010, « Sud et impostures », un tour de France en danse chorégraphié par Agnès Buthion.
  • En 2004, « Dans round » sur des danses de Bretagne chorégraphiées par Véronique Cheval-Barraud
  • En 2001, « Si bourrées m'étaient comptés », un essai sur les nombres dans une suite de danses d'Auvergne chorégraphié par Emmanuel Fontaine
  • En 1999, « du rififi dans les môgètes... », une chorégraphie trado-comtemporaine écrite par Cécile Magnien
  • En 1997, « Tes beaux chiffons me font tourner en rond... », nous avons monté une suite de danses de Wallonie chorégraphié par Marc Malempré
  • En 1995, « Bal Limousin » sur une chorégraphie de Daniel Giffard